Politique générale | La Nouvelle Action Royaliste

Une campagne de rentiers

Politique générale |  lundi 6 juin 2022 | Thème: politique
Recommandez:

La campagne pour le premier tour des législatives n’a pas soulevé l’espoir mais une vague d’indifférence. C’est la conséquence de calculs de rentiers.

Il y a les grands partis qui veulent préserver le capital acquis pendant la présidentielle avec Emmanuel Macron ou Marine Le Pen. Et il y a les petits partis durement étrillés en avril - socialistes et écologistes - qui se sont mis à l’abri chez Jean-Luc Mélenchon. Chacun cultive sa rente électorale qui est aussi une rente financière assurée par le financement public des partis.

Avant que le Jupiter élyséen ne descende dans l'arène, début juin, les principaux partis ont mené une campagne minimaliste, comme si les jeux étaient déjà faits. Seul Jean-Luc Mélenchon, saisi par le délire plébiscitaire, semble croire en son destin. Voir l’article de B. La Richardais dans Royaliste 1236 du 6 juin 2022.