Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

COMMUNIQUE : Après le premier tour...

Prise de position |  lundi 13 juin 2022 | Thème: politique
Recommandez:
COMMUNIQUE DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE – 13 JUIN 2022
Les résultats du premier tour des élections législatives soulignent l’ampleur des réactions de rejet dans des fractions importantes de l’électorat.
Le taux très élevé d’abstention n’est pas seulement dû à une attitude d’indifférence : il exprime un refus raisonné des programmes et des candidats qui sollicitent actuellement les suffrages.
Il est non moins certain que, depuis plusieurs décennies, les votes d’adhésion sont moins nombreux que les votes de rejet.
Fidèle aux hommes et aux groupes politiques qui ont conçu et mis en œuvre le régime parlementaire après le Premier empire, la Nouvelle Action royaliste s’inquiète de l’affaiblissement du Parlement et du discrédit qui frappe les députés - mais aussi du sentiment d’impuissance qui s’accroît chez les parlementaires.
Les causes de ces réactions négatives sont nombreuses - le mandat quinquennal, le mode de scrutin, les règles du spectacle médiatique - mais la cause principale concerne la souveraineté de la nation.
Tant que la France restera soumise aux contraintes monétaires, budgétaires et commerciales de l’Union européenne, dont la matrice est un texte rejeté par référendum en 2005, les Français continueront de faire le constat de la dépossession et de l’impuissance.
La Nouvelle Action royaliste fait le même constat et en tire une conséquence immédiate : puisque le parti d’Emmanuel Macron soutient sans discuter les injonctions de Bruxelles et de Francfort, puisque l’opposition de gauche et l’extrême droite refusent de proposer une politique de souveraineté, elle décide d’appeler à voter blanc au second tour des élections législatives.
LE COMITÉ DIRECTEUR DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE