Pour adhérer à la NAR, vous trouverez dans les onglets "Agir" puis "Adhérer à la NAR" de cette page la déclaration de principe à laquelle chaque adhérent doit souscrire et le bulletin d'adhésion à retourner au siège de la NAR : NAR, Bloc C, BAL 13, 36-38 rue SIBUET, 75012 PARIS.
Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

COMMUNIQUÉ DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE

Prise de position |  samedi 15 juin 2024 | Thème: politique
Recommandez:
 
 
Depuis plus d’un demi-siècle, la Nouvelle Action royaliste lutte contre le racisme et la xénophobie. Après avoir dénoncé le danger de la Nouvelle droite, elle a participé aux collectifs qui ont dénoncé les thèmes du Front national et créé ou participé à la création d’associations de quartier. Son bimensuel Royaliste publie régulièrement des analyses critiques des thèses identitaires qui prospèrent à l’extrême droite et à l’extrême gauche.
 
C’est cette longue expérience qui conduit la Nouvelle Action royaliste à rejeter toute participation aux manifestations de rue contre le Rassemblement national.
 
La période électorale qui s’ouvre est, comme toutes les précédentes, celle de la confrontation des idées et du débat argumenté sur les programmes. Nous continuerons de dénoncer le projet de suppression du droit du sol et la vacuité du programme économique et social du Rassemblement national et nous descendrons dans la rue si cette formation, devenue majoritaire, présente des projets de loi fondés sur une conception ethnique de la nation. Mais les manifestations de rue qui se déroulent depuis le 10 juin cultivent des peurs et des haines qui portent des groupes activistes à des violences symboliques et à des dégradations que les dirigeants de la gauche et des syndicats sont incapables de contrôler. Déchirer le drapeau tricolore et maculer des monuments représentatifs de notre histoire, c’est alimenter la propagande du Rassemblement national et cultiver l’esprit de guerre civile, au risque de la violence effective entre les extrémistes des deux camps.
 
Le Comité directeur de la Nouvelle Action royaliste
Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

COMMUNIQUÉ DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE

Prise de position |  samedi 15 juin 2024 | Thème: politique
Recommandez:
 
 
Depuis plus d’un demi-siècle, la Nouvelle Action royaliste lutte contre le racisme et la xénophobie. Après avoir dénoncé le danger de la Nouvelle droite, elle a participé aux collectifs qui ont dénoncé les thèmes du Front national et créé ou participé à la création d’associations de quartier. Son bimensuel Royaliste publie régulièrement des analyses critiques des thèses identitaires qui prospèrent à l’extrême droite et à l’extrême gauche.
 
C’est cette longue expérience qui conduit la Nouvelle Action royaliste à rejeter toute participation aux manifestations de rue contre le Rassemblement national.
 
La période électorale qui s’ouvre est, comme toutes les précédentes, celle de la confrontation des idées et du débat argumenté sur les programmes. Nous continuerons de dénoncer le projet de suppression du droit du sol et la vacuité du programme économique et social du Rassemblement national et nous descendrons dans la rue si cette formation, devenue majoritaire, présente des projets de loi fondés sur une conception ethnique de la nation. Mais les manifestations de rue qui se déroulent depuis le 10 juin cultivent des peurs et des haines qui portent des groupes activistes à des violences symboliques et à des dégradations que les dirigeants de la gauche et des syndicats sont incapables de contrôler. Déchirer le drapeau tricolore et maculer des monuments représentatifs de notre histoire, c’est alimenter la propagande du Rassemblement national et cultiver l’esprit de guerre civile, au risque de la violence effective entre les extrémistes des deux camps.
 
Le Comité directeur de la Nouvelle Action royaliste
Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

COMMUNIQUÉ DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE

Prise de position |  samedi 15 juin 2024 | Thème: politique
Recommandez:
 
 
Depuis plus d’un demi-siècle, la Nouvelle Action royaliste lutte contre le racisme et la xénophobie. Après avoir dénoncé le danger de la Nouvelle droite, elle a participé aux collectifs qui ont dénoncé les thèmes du Front national et créé ou participé à la création d’associations de quartier. Son bimensuel Royaliste publie régulièrement des analyses critiques des thèses identitaires qui prospèrent à l’extrême droite et à l’extrême gauche.
 
C’est cette longue expérience qui conduit la Nouvelle Action royaliste à rejeter toute participation aux manifestations de rue contre le Rassemblement national.
 
La période électorale qui s’ouvre est, comme toutes les précédentes, celle de la confrontation des idées et du débat argumenté sur les programmes. Nous continuerons de dénoncer le projet de suppression du droit du sol et la vacuité du programme économique et social du Rassemblement national et nous descendrons dans la rue si cette formation, devenue majoritaire, présente des projets de loi fondés sur une conception ethnique de la nation. Mais les manifestations de rue qui se déroulent depuis le 10 juin cultivent des peurs et des haines qui portent des groupes activistes à des violences symboliques et à des dégradations que les dirigeants de la gauche et des syndicats sont incapables de contrôler. Déchirer le drapeau tricolore et maculer des monuments représentatifs de notre histoire, c’est alimenter la propagande du Rassemblement national et cultiver l’esprit de guerre civile, au risque de la violence effective entre les extrémistes des deux camps.
 
Le Comité directeur de la Nouvelle Action royaliste