Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

Communiqué : Défense, diplomatie : des décisions à l'aveugle

Prise de position |  lundi 11 octobre 2021 | Thème: politique
Recommandez:

COMMUNIQUE DE LA NAR DU 11 OCTOBRE 2021

Défense, diplomatie : des décisions à l’aveugle.

Depuis le 15 septembre, date de la rupture du contrat des sous-marins australiens, le chef de l’Etat semble naviguer à vue sur des sujets qui engagent l’avenir de la France et qui dépassent largement la durée de son mandat. La « riposte » annoncée à l’alliance Aukus a débouché, comme on pouvait s’y attendre, sur un fiasco et les Etats-Unis ont pu constater, une nouvelle fois, l’impréparation et la docilité de nos dirigeants. Sans tirer aucune leçon de cet échec, Emmanuel Macron s’engage avec empressement dans une relance du projet de défense européenne, qui placerait nos capacités militaires sous un « commandement européen », par nature impuissant, et sous le contrôle de nos voisins. Tout dernièrement, la fourniture de frégates à la Grèce s’est accompagnée d’un accord de défense dangereux puisqu’il peut potentiellement entraîner la France dans des conflits en Méditerranée qu’elle ne maitriserait pas.

Dans l’esprit de nos institutions, toutes ces initiatives auraient dû faire l’objet d’une information précise du Parlement et d’un vote pour celles qui relèvent de choix sur le long terme. Telle n’a pas été l’attitude du pouvoir. Force est également de constater que sur des sujets aussi cruciaux, le Parlement n’a pas fait valoir ses droits. Les prochaines élections, présidentielles puis législatives, donneront aux Français l’occasion de sanctionner la légèreté avec laquelle on traite aujourd’hui notre diplomatie, notre défense et nos institutions.