Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

Communiqué : législatives 2022

Prise de position |  lundi 6 juin 2022 | Thème: politique
Recommandez:

Communiqué de la NAR du 3 juin 2022.

Législatives. -Dans la Ve République gaullienne, les élections législatives étaient, comme dans toutes les démocraties parlementaires, un moment crucial de la vie politique.

Le système du quinquennat et le couplage des élections présidentielle et législatives ont profondément altéré le fonctionnement de nos institutions et les comportements autocratiques ont été renforcés par la crise des partis politiques : le président élu n’est plus qu’un chef de gouvernement qui régente un simulacre de parti créé pour les besoins de sa propre cause.

Pour la Nouvelle Action royaliste (NAR), cette « gouvernance » oligarchique a donné toutes les preuves de sa malfaisance depuis 2017. Il importe donc que les députés qu’elle a choisis soient les moins nombreux possibles à l’Assemblée nationale où ils garantiront l’adoption de réformes antisociales et celles qui visent la destruction de l’Etat.

La NAR ne saurait cependant cautionner toutes les formes d’opposition.

Elle récuse le nationalisme ethnique, dans sa variante dure – celle de Reconquête – comme dans la variante édulcorée que présente le Rassemblement national.

Les candidatures de gauche et certaines présentées comme « divers droite » méritent un examen attentif en vue d’une sélection rigoureuse. Les socialistes acquis au néo-libéralisme, les complices du communautarisme et les apparatchiks qui soutiennent Jean-Luc Mélenchon dans son fantasme de démocratie plébiscitaire sont à écarter.

Nombreux sont les candidats qui défendent sous diverses étiquettes la souveraineté nationale, la justice sociale et la démocratie. Ils méritent toutes les formes de soutien.