Prise de position | La Nouvelle Action Royaliste

Communiqué : pour la souveraineté monétaire

Prise de position |  lundi 20 juin 2022 | Thème: politique
Recommandez:

Pour la souveraineté monétaire.- Emmanuel Macron a inscrit « l’indépendance » dans ses objectifs. Il fait semblant d’oublier que, selon la Constitution, l’indépendance nationale est une obligation impérieuse pour le président de la République. Et il fait semblant d’oublier que ses prédécesseurs ont consenti des abandons de souveraineté dans le domaine du commerce extérieur, de la politique industrielle, de la monnaie, du budget… Ces abandons ont eu des conséquences désastreuses pour la nation française. Les classes moyennes et populaires vont à nouveau subir les effets de décisions prises à l’extérieur de notre pays.

Confrontée à une vague inflationniste qu’elle n’avait pas prévue, la Banque centrale européenne a décidé de relever ses taux d’intérêt. Cet organe, qui n’est inscrit dans aucune procédure de contrôle démocratique, ne prend pas ses décisions au vu des intérêts, d’ailleurs divergents, des pays de la zone euro. Elle réagit aux mesures prises par la Réserve fédérale américaine et aux poussées spéculatives, avec pour premier objectif de préserver les intérêts des détenteurs de capitaux. En relevant ses taux d’intérêt, elle prend le risque de ralentir l’activité économique et d’augmenter le chômage sans briser une inflation largement provoquée par la hausse du prix des matières premières.

La Nouvelle Action royaliste appelle les partis d’opposition à dénoncer la soumission de la France à la Banque centrale européenne et à militer pour le retour à une politique de souveraineté qui doit viser en priorité la monnaie.